Peintre autodidacte, née dans l'île de Ærø en 1952, domiciliée à Svendborg Fünen depuis 1971. Ulla Kristiansen-Kølster parle de sa peinture:
Pour moi, la peinture c'est de jeter toute sorte de précaution. Cela signifie de se défaire de toutes les autorités, intérieurement aussi bien qu'extérieurement. Cela implique d'entrer dans un espace psychique où tout peut redémarrer, où on peut faire s'entretenir les couleurs. Ou plutôt, si on y réussit: garder le silence ensemble. Je peux décrire mon procédé de travail de la meilleure manière comme des démarches persistantes pour unir la vie temporelle à; l'éternité dans une sorte d'accord primordial, dans une rangée d'images. C'est-à;-dire des efforts obstinés pour évoquer des avertissements muets d'un rythme divers.
Mon cercle d'inspiration touche le côte philosophique, religieux, préhistorique, métaphysique et littéraire. Mais avant tout, c'est le paysage qui est la force animatrice qui domine tout, soit qu'il s'agisse du paysage visible en dehors, soit le paysage intérieur.